Harcèlement à l'école

Bonjour chers âmes pures et sensibles face à un monde de brutes, Je vous écris pour vous redonner de l’espoir autant qu’ex lycéenne ayant été harcelée par ses camarades de classe. Je vous écris pour vous dire que ce n’est pas de votre faute, que vous n’avez absolument rien à vous reprocher et que les harceleurs sont des êtres en souffrance qui ont besoin d’un bouc émissaire. En général, ils n’ont pas confiance en eux ou souffrent d’un mal qu’ils ont besoin d’extirper sur des personnes sensibles émotionnellement.

Je suis venue de loin, j’ai détesté mes années de collège-lycée pendant lesquels je n’avais pas confiance en moi et où je me sentais pas bien. Je me suis alors réfugiée dans mes études, puis à un court moment dans l’anorexie. Je voulais avoir le contrôle sur mon corps car j’avais perdu le contrôle de ma vie. L’année du lycée a été particulièrement difficile pour moi, le harcèlement subi de la part de certains de mes camarades a non seulement affecté mes résultats scolaires mais surtout mon envie de vivre. J’ai même eu des idées de suicide et j’ai fait une tentative de suicide alors que j’étais au bord du désespoir. J’étais en famille à la plage un jour de printemps et j’ai décidé de plonger dans l’Océan ; j’ai plongé et j’ainagé progressivement et d’un rythmesi rapide jusqu’à parvenir très loin au milieu de l’Atlantique…A ce stade je m’adressais à Dieu en Lui disant « Je fais cette tentative de suicide pour échapper à ce mal-être et à ces moqueries incessantes. Si ça s’arrange un jour, Je Te prie de trouver le moyen de me sauver, sinon je préfère mourir ».

Heureusement des maîtres nageur m’ont aperçu et sont venus à mon secours. Ils m’ont trouvé en pleurs, et avaient compris que j’allais commettre l’irréparable. Je sens que j’ai toujours eu une petite lumière d’espoir à l’intérieur de mon cœur qui s’allumait lorsque j’étais en pleine obscurité. C’est peut-être la foi, l’amour de ma famille, je ne sais pas…En tout cas, je vous demande de toujours garder cette lumière d’espoir en vous car ça finit toujours par s’arranger. Finalement, j’ai eu mon bac avec mention Bien, j’ai poursuivi mes études supérieures dans un domaine qui me passionne et je me sens pleine de vie et d’envie d’aider ceux qui passent par la même chose. PS : Je suis disponible pour écouter, épauler, soutenir. Affectueusement.